lionel
Lionel Herbert - Études sur des sujets d’histoires et d’actualités

Je suis un cadre retraité de la fonction publique territoriale, curieux et passionné d'histoire et d'actualité;mais la distinction entre histoire et actualité n'est qu'une affaire de temps. L'histoire, c'est l'actualité d'hier, l'actualité d'aujourd'hui fera l'histoire de demain.
On trouvera donc sur ce site des études sur des sujets connus ou moins connus, qui constituent une banque de données accessibles à tous. L'intérêt y réside souvent dans le fait qu'on croit connaitre le thème, alors que certaines révélations  vont permettre de découvrir la face cachée du phénomène.
Nulle secte, nul commerce, nulle organisation occulte ou publique ne se cache derrière ce site: on n'y roule pour personne. Plus tard, peut-être, ce site pourra donner naissance à des échanges de points de vue. Mais en attendant il offre un traitement sérieux de sujets qui peut satisfaire une curiosité légitime.

 

HISTOIRE DE LA MAFIA AMERICAINE

Envoyer Imprimer PDF

HISTOIRE DE LA MAFIA AMERICAINE
Pendant la prohibition




I DANS LE BERCEAU DU JAZZ


En Mars 1917 le Secrétaire d’Etat à la Marine Josephus Daniels exigea du maire catholique de la Nouvelle Orléans, Martin Behrman, la fermeture du quartier de Storyville. Le quartier « chaud » de la ville venait de voir naitre une musique nouvelle, synthèse des chantes de travail et religieux des Noirs, des musiques de fanfares à cuivre, des morceaux de piano rythmés d’origine européenne : le jazz. La raison de cette démarche, qui fut suivie d’effet, est que de nombreux marins en goguette se trouvaient régulièrement pris dans des rixes et des bagarres, quand ils n’étaient pas dépouillés. Les autorités ne se privèrent pas de désigner les responsables de cette situation : les Italiens. Et de donner un nom à leur association criminelle : la mafia.

Mise à jour le Mercredi, 14 Décembre 2011 08:47 Lire la suite...
 

DE LA PROVENCE ET DU PROVENÇAL

Envoyer Imprimer PDF

DE LA PROVENCE ET DU PROVENÇAL

provence

I UNE APPELLATION NON CONTROLÉE

Dans le découpage et la dénomination des régions françaises, certaines ont bénéficié de l’avantage d’avoir un nom et un territoire correspondant à leur réalité historique et culturelle. L’Est du pays semble le plus avantagé, avec l’Alsace, la Lorraine, et la Franche- Comté. La Bretagne a été amputée de la Loire atlantique, la Normandie coupée en deux, l’Auvergne associée au Bourbonnais, l’Artois et la Flandre rebaptisées du nom de leur département, Nord-Pas de Calais. Une immense région fourre-tout a été appelée Rhône-Alpes, dans laquelle on retrouve le Lyonnais, la Savoie, le Dauphiné, et une partie du Languedoc. Première province de Gaule créée par la colonisation romaine, la Provence, provincia romana, n’a pas été mieux lotie, puisque son territoire ne comprend ni le Gard ni le sud de la Drôme, qu’on appelle d’ailleurs la Drôme provençale, mais empiète sur l’ancien Dauphiné. Cet ensemble a reçu le nom de Provence-Alpes-Côte d’Azur, plus communément désigné sous le sigle barbare et technocratique de PACA.

Mise à jour le Mercredi, 14 Décembre 2011 09:06 Lire la suite...